Il suffit parfois de pas grand chose

Le changement peut être un chantier titanesque ou il peut seulement en avoir l’air.

Bien souvent les projets liés au changement s’inscrivent dans une stratégie moyen terme. Un plan à 3/4 ans.

Pour autant les petites évolutions qui peuvent être incrémentées du jour au lendemain sont trop souvent omises.

Ces victoires rapides sont importantes car elles matérialisent concrètement le changement. Elles lui donnent une dynamique. Une âme. Elles montre le possible.

Et ce possible est primordial car un changement global ne se juge pas sur le moyen terme mais sur le long terme. Et pour garder la motivation nécessaire sur une telle période, nous avons besoin de ces petites victoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.