Pour créer un lien puissant, vous devrez franchir cette barrière

En France, il y a beaucoup de choses que nous avons compris avant d’autres pays. L’importance de la liberté, de l’esprit critique, de l’égalité des droits, du plaisir du bien manger et bien boire. L’art de vivre à la française en sommes. La fierté qui fait notre renommée.

Enfin tout ça, c’est ce que nous revendiquons. Dans les faits, j’ai l’impression qu’on a quand même du mal au niveau de la mise en pratique. Sauf concernant le bien manger et le bien boire, nous avons pu le constater durant les derniers mois vu que nous n’avions plus que ça pour passer le temps.

Il y a cependant une petite chose que nous n’avons pas compris et que beaucoup d’autres pays ont intégré. Une minuscule toute petite chose qui fait qu’en terme de Service nous sommes un des pays les plus arriérés du monde. Même nos cousins allemands font mieux. Ya Ya.

Et ça aussi c’est quelque chose qu’on m’a inculqué très tôt en tant qu’enfant.

« Le travail, c’est le travail. Ta vie perso, c’est ta vie perso ».

Eh bien c’est précisément cet état d’esprit qui rend antipathique au possible nos commerces. Nous avons réussi à ériger une barrière de plus au sein de nos vies qui justifierai de se comporter de manière différente en fonction de ce que nous sommes au travail, ou chez nous.

Donc pour résumer, je peux être un âne bâté au travail (version polie du gros con) et un amour de personne dans la vraie vie? Et donc ça ne compte pas car le travail ce n’est que le travail?

Pourtant nous sommes vivant lorsque nous procédons à cet acte, celui de travailler, non? Quoique quand on en voit certain on peut légitimement se reposer cette question, le doute étant permis.

Voilà ce que nous n’avons pas compris : l’absurdité de cet état d’esprit.

Infusez votre métier de vos perspectives professionnelles ET personnelles uniques! Quand vous intégrez de l’expérience personnelle dans du professionnel, c’est de l’or en barre! Vous êtes vous! Et c’est ce que vos clients recherchent. Pas un vecteur de produits/services aseptisé, dépassionné, mou comme un lardon cuit à l’eau.

Le business est une question de confiance. Le client doit croire en votre entreprise, mais surtout en vous. Et pour ça vous devez croire en vous également.

Soyez honnête, vrai, pertinent. Soyez vous.

C’est ainsi que vous créez un lien sincère et vertueux.

Pas en agissant comme une pâle copie de ce que au fond, vous n’êtes même pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.