Qu’avez vous à l’esprit ?

À quand remonte la dernière fois que vous avez porté votre attention sur ce que vous étiez en train de vous raconter?

La question du dialogue interne est pourtant fondamentale car son influence pèse sur votre comportement de l’instant où vous ouvrez les yeux le matin au moment où vous vous laissez tomber doucement dans les bras de Morphée.

Notre dialogue interne est tout ce que nous nous racontons sans nous en rendre compte.

Ne pas se rendre compte veut littéralement dire éviter consciemment de se faire un feedback sur ce qui se passe dans nos esprits tourbillonnants et ceci représente peut être une de nos pires habitudes. Ce serait comme poser un bateau à l’envers sur les eaux du port de la Rochelle et espérer atteindre les terres de feu d’Ushuaia avec les yeux fermés, sans piloter, sans prendre en compte la météo, le tout sein et sauf.
Autant vous dire que le pari est perdu d’avance.

Communiquer c’est avant tout apprendre à communiquer avec soi-même. C’est apprendre à entendre puis écouter la voix qui ronronne au plus profond de nous même. Ensuite, c’est savoir quoi en faire. Aligner l’ensemble pour atteindre vos objectifs et ainsi devenir maître/maîtresse du navire (et peut être atteindre Ushuaia en vie).

La philosophie des Stoïciens, de Confucius ou de grands penseurs m’inspire maintenant depuis de nombreuses années et a fait de ma vie quelque chose de plus simple.

J’aimerais partager avec vous 3 citations qui ont impact considérable sur ma façon d’aborder les choses et notamment les relations humaines. Chacune d’entre elles délivre un pouvoir énorme et fera de vous un meilleur communiquant.

« La qualité de nos pensées définie la qualité de nos actions ».

« Que vous pensiez pouvoir ou ne pas pouvoir, vous avez raison ».

« Nous n’avons pas le contrôle des évènements qui nous arrivent, mais nous avons le contrôle sur la manière dont nous y réagissons ».

Cette dernière citation de Marc-Aurèle nous est particulièrement utile au quotidien, notamment dans la situation de confinement actuelle et représente également la clé pour des relations plus saines.

Nous n’avons pas le contrôle sur ce que les gens nous disent mais nous l’avons sur la manière dont nous souhaitons consciemment y répondre (et non pas y réagir).

Rush hour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.