Tant que le marketing sera moyen

Nous sommes dimanche après midi, je suis sur instagram en train de regarder la superbe vie de mes amis et des personnes qui m’inspirent lorsque tout à coup je tombe sur une publicité parfaitement ciblée de short de sport.

Celle-ci attire mon attention car ce short dispose d’une poche élastique directement intégrée au sous short, contre la cuisse, pour y ranger son smartphone.
Whaou! Génial pour les petites sorties running ou la salle de sport, d’autant plus qu’un sportif que je suis utilise cette marque (prescripteur).

En plus ça tombe bien, j’avais besoin d’un nouveau short. Le produit semble répondre à une problématique et m’apporter la valeur que je cherche, je passe donc commande…

…et je reçois le short 3 semaines plus tard (instantanéité des réseaux sociaux face à la vrai vie où la géographie existe toujours).

Pour faire simple et sans être irrévérencieux, c’est de la m****.
Une qualité de tissu datant des années 90, des finitions minables et le comble, c’est une pâle contrefaçon asiatique, absolument pas la marque présentée dans la vidéo sur le réseau social.

Sur cette même plateforme, je suis 2 ou 3 experts drop shipping qui vantent les mérites de cette méthode de vente et des centaines de milliers de dollars qu’ils génèrent avec.
Le principe est simple : la grande majorité créent une ou plusieurs boutiques virtuelle, ils achètent des produits sur Alibaba, Aliexpress, etc… pour quelques euros et les revendent 5 à 10 fois le prix tout en déléguant la totalité de la logistique au producteur / marchand. Leur rôle est seulement de s’occuper du marketing de leur boutique afin de lui donner de la visibilité et générer des leads, donc du chiffre grâce à une marge sur chaque vente.

Easy money

Et c’est ça le côté triste.

Le bon marketing doit répondre à un problème rencontre par sa cible et lui apporter de la valeur. Pour résoudre ce problème il faut trouver le moyen d’attirer l’attention. La promesse d’une solution est alors poussée en avant.

Mais lorsque la promesse n’est pas tenue et qu’on se rend compte de la bassesse de ce type de marketing sans vergogne, on ne peut que se dire que le marketing continuera à porter une image tendancieuse tant que les leviers psychologiques qui mènent à taper l’attention seront utilisés uniquement pour maximiser le profit de certains.

Au final, et c’est dommage pour tous les autres commerçants présents sur instagram, je n’achèterai plus jamais via ces publicités car maintenant connotés comme une arnaque dans mon esprit.

Une personne fait le mal, c’est la seule dont on se souviendra.

Marketers, vous avez un réel pouvoir! Donc en face une réelle responsabilité : rendre le monde meilleur en apportant de la valeur à vos cibles. Pas des contrefaçons.

Ne vous contentez pas du statu quo et de l’argent facile en prenant les clients pour des vaches à lait.

Et puis il y a quelque chose qui s’appelle le karma…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.