Trouver le bon levier

Non, je ne vais pas vous parler d’Abraham Maslow. Rassurez vous.

Ce matin en me levant, je me suis posé la question : « qu’est ce que je pourrais bien écrire aujourd’hui qui soit fondamentalement utile à tout le monde? » et la réponse m’a paru évidente. D’ailleurs, « pourquoi ne l’ai-je pas fait plus tôt?! » est la seconde question qui me soit naturellement venu à l’esprit.

On en a déjà parlé : pour mieux communiquer il faut mieux comprendre son interlocuteur et pour ceci il faut donc connaître ses besoins et motivations.

Aujourd’hui je vous propose de cerner les 6 besoins communs à tous les êtres humains. Concernant les motivations, je suis en train de développer une toute nouvelle chaîne Youtube sur la préparation mentale, je vous en parlerai très bientôt.

Il est important de savoir que nous sommes tous drivés par 6 besoins :

  • Certitude
  • Incertitude/Variété
  • Sens/Importance
  • Amour/Connexions
  • Grandir/Évoluer
  • Contribuer

Les 4 premiers sont des besoins primaires qui vont influer sur la construction de notre personnalité. Les 2 derniers sont des besoins plus spirituels. Ce sont ceux qui nous donneront envie d’être plus que ce nous sommes aujourd’hui et pourquoi pas servir une cause plus grande que nous.

Les connaitre et en avoir conscience au quotidien vous donne un avantage incroyable en terme de communication car il faut savoir 3 choses à leur sujet :

  1. Ils sont à la fois indépendants et indissociables
  2. En fonction du momentum, il y en a toujours un dominant
  3. Nous courrons sans cesse après ces besoins

Un exemple simple : aujourd’hui notre société favorise les besoins de Certitude & d’Importance (se sentir important, compter pour quelque chose/quelqu’un) alors que nous sommes tous dans une démarche quasi frénétique de quête du bonheur qui elle, tourne plus autour des besoins d’Amour/Connexion & de Contribution.

Intéressant n’est ce pas?

Avoir le flair assez fin pour comprendre rapidement le besoin dominant d’une personne vous permettra de trouver les bons mots qui attireront son attention. De trouver le bon ton qui fera raisonner en lui votre message. D’adopter la bonne attitude qui sera en adéquation avec sa manière de voir le monde.

Comment? Observer sans juger. Écoutez sincèrement sans réfléchir à ce que vous allez dire après. Soyez présent et portez votre attention sur les mots que la personne utilise, les images qu’elle essaie de vous transmettre.

Ce post fait partie de ceux que j’aurais du écrire dès le début de ce blog, et pas au 60ème post, mais comme on dit :

« mieux vaut tard que jamais« , non? 😉

1 comment / Add your comment below

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.