Une autre solution

Il y a une autre solution. Il y en a toujours une.

Nous savons tous que nous allons tous mourir un jour et ce point commun non négligeable devrait nous rapprocher, pourtant il n’en est rien. Plutôt que de chercher des similarités nous cherchons en l’autre ce qui nous différencie de lui.

Cette recherche de la différence est notamment ce qui nous divise et la division mène à l’incompréhension de l’autre.

Ce comportement est largement soutenu par le biais d’étiquette, qui est un mécanisme psychologique parfois utile et surtout connu par ce que l’on appelle les stéréotypes ou encore le « saut à la conclusion ».

Et des biais, nous en sommes bourrés…

Tout ceci n’est heureusement pas une fatalité car prendre conscience de ce qui nous anime inconsciemment, c’est déjà un début de victoire pour mieux comprendre l’autre.

Et mieux comprendre l’autre c’est déjà un peu mieux vivre ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.