Une réflexion personnelle

Qu’est ce qui fait de nous quelqu’un de bien?

D’ailleurs qu’est-ce que quelqu’un de bien? C’est quoi bien?

C’est un concept tellement subjectif et personnel qu’il n’a aucune valeur universelle et pourtant, nous ne cessons d’étiqueter les personnes autour de nous en Bien/Pas bien. Gentil/Pas gentil .Bienveillant/Malveillant. 

Notre cerveau fonctionne rapidement et nous épargne au maximum l’effort des nuances. C’est sympa de sa part car effectivement la nuance entraîne une réflexion plus poussée du sujet et donc une consommation de glucose plus importante (notre cerveau tourne au sucre, yes), et ces réserves ne sont pas inépuisables, donc moins il y en a, plus on fatigue. On aime pas être fatigué et c’est bien dommage. Car le monde est construit sur la nuance. Il n’est que ça d’ailleurs et ceux qui « réussissent » dans la vie, quoi que cela veuille dire (ça aussi c’est une nuance propre à chacun), sont ceux qui les perçoivent.

Hier on m’a reproché de ne pas être quelqu’un de bienveillant alors que mon métier consiste en partie à l’être, à travers mes formations et les messages que j’y passe et qui m’animent au quotidien. 
Oui, je l’avoue ouvertement, je ne me suis jamais revendiqué bienveillant et je ne serai pas la personne la plus bienveillante qui existe sur cette planète. Et ça me va parfaitement. Je n’ai pas la chance de compter la bienveillance dans mon ADN car ce n’est pas ce qu’on m’a enseigné durant mon enfance. Et je me rend compte à quel point ce manque de bienveillance est un problème majeur dans notre monde actuel. C’est pourquoi j’y fais attention et y travaille tous les jours pour m’améliorer. Mais nous avons tous nos limites et c’est là que la nuance a toute son importance.

Vous ne pouvez pas demander à Usain Bolt d’être tout le temps dans le même état d’esprit dans lequel il s’est trouvé pendant 9’58 lorsqu’il à explosé le record du 100m en 2009 (sa story Instagram d’hier le présentait en train de faire un gros barbecue de poulet avec une bonne bière) au même titre que vous ne pouvez pas demander à un agent d’entretien de constamment passer l’aspirateur, la serpillière et l’anti-calcaire chez lui à longueur de journée. C’est impossible.
Pourquoi? Parce que c’est leur travail. Ils sont concentrés sur un but bien précis. 

Quelle que soit votre échelle dans la société et votre domaine d’activité, vous développez des compétences qui peuvent vous faire vibrer car vous croyez en leur bien fondée. Après tout, on dit bien que le cordonnier est le plus mal chaussé.

Peut être que je me trompe en pensant qu’améliorer sa capacité à se comprendre et à se faire comprendre des autres est la clé pour un monde meilleur. C’est une nuance du monde propre à ce que mes yeux me retransmettent de la réalité. La mienne.

Alors suis-je quelqu’un de bien? Oui si l’on en juge les critères de la société. Si l’on en juge par mes critères, non, et je ne le serai jamais assez. Le bien ne m’intéresse pas. Seul le mieux qu’hier compte. 

Ça, c’est le pendant des nuances qui m’animent. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.